Les fabuleuses enceintes Rehdéko.

ondine_g2La réalisation d’enceinte présente un avantage certain pour les fabricants audio. Mettre n’importe quel(s) haut-parleur(s) dans une boîte faite à la va-vite n’empêche pas qu’une fois branchée, un son va en sortir. Avec le même niveau de compétence et de soin accordés à la conception et à la réalisation, le fabricant d’électronique n’obtiendra… rien dans la majorité des cas pour les amplificateurs à transistor, ou une bombe incendiaire dans le pire des cas pour les réalisations à tube. Lire la suite

Publicités

Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark

vox2500bbbDe temps en temps, il peut nous arriver de nous prendre pour Élise Lucet et de dénoncer des pratiques commerciales scandaleuses. Parmi celles-ci, il en est une qui consiste à vendre un produit incomplet pour pouvoir ajouter à l’achat initial la vente d’un correctif ou d’une option qui permettra au consommateur de profiter pleinement de son achat. On pourrait multiplier à l’envie les exemples de ce comportement pour le moins douteux. Cette pratique est même devenue tellement répandue que le consommateur ne s’offusque même plus de systématiquement devoir compléter son achat de départ. Ce sont les voitures vendues blanches pour lesquelles il faut rallonger les 1000 euros de l’option peinture métallisée pour avoir une autre couleur ou l’OS d’ordinateur auquel on rajoutera l’antivirus et le firewall. Le marché de l’audio n’est pas épargné par ces pratiques et l’audiophile est souvent contraint de compléter le superbe nouvel amplificateur qu’il vient d’acheter par quantité d’accessoires indispensables au bon fonctionnement  comme des câbles bien sûr mais aussi fusibles audiophiles, tubes de meilleure qualité ou autres gadgets permettant de le protéger du rayonnement électromagnétique. Lire la suite

SoundPax : Les enceintes de Linda de Suza

Pour réaliser des haut-parleurs il y a deux écoles : les enceintes, sortes de boîtes plus ou moins fermées qui contiennent des haut-parleurs le plus souvent électrodynamiques, et les panneaux qui sont des surfaces vibrantes, en général maintenues sur la périphérie par un cadre. Cette solution peut paraître séduisante pour éviter les colorations qui seraient créées par la fameuse boîte. Les panneaux eurent d’ailleurs un certain succès dans les années 1980-1990 avec des marques comme Magnepan, Martin Logan, Apogee et bien sûr Quad. Cependant, le rayonnement en dipôle de ces haut-parleurs rend leur positionnement délicat et ils sont semble-t-il moins répandus de nos jours.
Lire la suite

À trois c’est mieux : le tourne-disque H.H. Scott 710

Scott 710-2On sait qu’en haute-fidélité la tâche la plus complexe consiste à faire passer une tension et un courant électriques entre un appareil  A et un appareil B. Des milliers d’ingénieurs travaillent pour les fabricants de câbles afin de réaliser des produits qui font l’envie des industries de l’aérospatiale et des télécoms. Certes, cette ultra haute technologie a un coût non négligeable et il faut rendre hommage à une marque comme Tara Labs qui arrive à proposer ses câbles de liaison Grand Master Evolution à seulement  30000$ la paire de un mètre.  Mais les tâches de l’ingénieur audio ne sont pas toutes aussi glorieuses et il doit quelquefois régler des problèmes beaucoup plus simples comme par exemple faire tourner un disque de vinyle pour en permettre la lecture.
Simple ne veut pas dire simpliste car le tourne-disque répond à certaines exigences. Il doit bien sûr assurer un respect absolu de la vitesse de consigne mais il doit aussi permettre de choisir cette dernière entre les différentes normes – 33tr/min, 45 tr/min et éventuellement 78 tr/min voire même 16tr/min. On pourra même vouloir un réglage fin autour de la vitesse théorique pour compenser des erreurs à l’enregistrement ou s’accorder avec un instrument. Lire la suite

Une Gueule d’Atma-Sphere

L’audiophile dans sa recherche de la perfection veut obtenir « un fil droit avec du gain » ce que résume le grand philosophe Jean-Pierre Raffarin dans un célèbre article de la Nouvelle Revue Du Son par la maxime « le fil est droit mais la pente est forte ». Pour garder le fil droit, le concepteur de matériel hifi cherchera à minimiser le nombre de composants et parmi ces composants il évitera le plus circonvolutionant (!) d’entre eux, le transformateur. C’est plus facile à écrire qu’à souder car sur les amplificateurs audiophiles à tubes (c’est un pléonasme, en existe-t-il d’’autres ?) l’usage de ce transformateur est requis pour adapter l’impédance de sortie. En effet, les tubes permettent de produire beaucoup de tension mais peu de courant alors que les enceintes usuelles d’impédance nominale relativement faible, 4 à 8 Ohm, demandent moins de tension mais plus de courant. Lire la suite

Pearl & Oakley : la perle de l’Orient

Le jeune Tintin jouant avec une enceinte Pearl & Oakley à Moulinsart.

Le jeune Tintin jouant avec une enceinte Pearl & Oakley à Moulinsart.

Au premier jour Dieu dit que le Son soit et le Son fut. Dieu entendit que le Son était bon et Dieu sépara le bon Son analogique du son numérique qu’il appela les ténèbres.

Au second jour Dieu dit qu’il y ait une étendue entre les sons. Et Dieu fit l’étendue et sépara les sons au-dessus de l’étendue des sons en dessous. Dieu appela les sons d’en haut Haute-fidélité et les sons d’en bas le bruit.

Au troisième jour, Dieu ordonna aux sons de se regrouper en deux canaux. Dieu appela cela la stéréophonie et dans l’espace vacant Dieu créa l’électronique. Dieu appela l’électronique Amplificateur afin que le son croisse et se multiplie. Et Dieu vit que cela était bon.

Dieu dit qu’il y ait de la musique dans la haute-fidélité pour séparer le jour de la nuit. Et Dieu fit deux musiques. La Grande musique pour présider le jour et le Rock ‘n’ Roll pour présider la nuit. Et il eut le soir un grand concert des Rolling Stones pour achever ce quatrième jour.

Dieu créa la bande magnétique et le disque vinyle. Dieu créa les lecteurs et les platines. Et Dieu les bénit et dit croissez, multipliez-vous et faites de la musique. Et il y eut un concert de musique de chambre et un autre concert des Rolling Stones et ce fut le cinquième jour. Lire la suite

Un TTAward® pour l’enceinte Bose® 901®

Sur le marché des produits « brun » la durée de vie des produits est fortement réduite par un consommateur à la recherche permanente de nouveauté. Quand les gammes se renouvèlent tous les ans, c’est chaque fois une surprise de découvrir que des appareils sont en production continue depuis des lustres. Par contre, conformément à la règle audiophile n°3bis, il n’est guère étonnant que ce soit dans le domaine le moins important pour le résultat auditif, c’est à-dire les transducteurs, que ces produits sont les plus nombreux. On pourra citer par exemple les cellules SPU ou DL103 ainsi que l’enceinte Klipschorn, produits dont la grande qualité originelle a permis de traverser les ans. Lire la suite