Make America Great Again

Il n’aura échappé à personne que les États-Unis subissent une grave crise industrielle. Des fleurons de l’industrie audio ont été rachetés par des groupes étrangers. Des marques aussi prestigieuses qu’Audio Research ou McIntosh sont passées sous pavillon japonais, puis italien pour finir dans les affres de la mondialisation financière habillement masquées par un nouveau nom évocateur « McIntosh Group » qui remplace le plus anonyme Fine Sounds Spa. Aujourd’hui c’est Harman International (surtout actif dans l’électronique embarquée auto mais propriétaire des marques JBL, Mark Levinson, Revel…) qui est racheté par Samsung.  En une période où les États-Unis se remettent en question, il est temps pour Tryphonblog d’afficher clairement ses opinions en rendant hommage à un homme né dans les années 40, au caractère fantasque, aux opinions provocatrices et au crâne bizarrement décoré. Un américain fier qui a osé afficher son slogan nationaliste sur les façades les plus rutilantes et prestigieuses. Un slogan qui sonne comme une claque pour les exportateurs asiatiques :

Great American Sound

Lire la suite

Publicités

La haute-fidélité selon Elon Musk

image1Tout le monde connaît Elon Musk, le fantasque entrepreneur à l’origine du constructeur automobile Tesla.  Qu’on apprécie ou pas le personnage, force est de constater qu’il s’agit d’une véritable réussite. Musk a créé un véritable produit de rupture. Rupture technologique d’abord en offrant le premier véhicule électrique véritablement utilisable. Rupture industrielle en créant de toute pièce un appareil de production en dehors de toute perspective historique dans une filière où les acteurs – en dehors des constructeurs chinois qui se sont bâtis sur des partenariats – sont quasiment tous centenaires. Rupture marketing en créant une image extrêmement valorisante et moderne pour son acheteur et en s’affranchissant presque totalement des infrastructures (distributeurs, garages, pompes à essence) existantes.  Le nom de la marque en lui-même à fait l’objet d’une recherche pour se mettre sous l’ombre tutélaire d’un grand scientifique. Avec de telles qualités, on s’attendrait presque à trouver des Tesla en vente chez Colette. Lire la suite

En aveugle, la hifi s’apprécie au toucher

Malgré l’ouverture des salons parisiens – la salon « Son et Image » vient de se tenir – l’actualité de la haute-fidélité est bien morne. Mais pour le chroniqueur hifi, il est des passages obligés et le compte rendu du salon en est un. Alors donc, qu’avons nous vu dans ce cru 2016 ?

En dehors des démonstrations dans les domaines hors de nos compétences du home cinéma et du gaming(1), bien présents notamment sur l’immense stand Sony,  on avait jamais aussi bien vu la distinction entre les trois grands secteurs de l’audio grand public.

Le premier segment de marché qui est toujours en pleine croissance, depuis maintenant plusieurs années, est celui des casques, amplificateurs dédiés et autres baladeurs. Sa place sur le salon est devenu considérable. On y retrouve pêle-mêle les vieux briscards, Sennheiser, Stax ou encore Beyer, les nouveaux venus, et ils sont pléthore, les impétrants de la 3D comme Smyth realiser. Lire la suite

Les vertus du mercato : Pioneer HPM-100

Dans les années 70, les commentateurs se posent la question de la crédibilité des enceintes de marque japonaise. Elles auraient la réputation de ne pas convenir aux oreilles occidentales. Avec du recul, on peut penser que cette désaffection pour les enceintes nippones tient plus à la méconnaissance. En effet, à une époque où le prix du transport n’était pas aussi négligeable que de nos jours, le marché des enceintes, forcément encombrantes,  semble beaucoup plus local que celui des électroniques et les champions nationaux de l’acoustique que sont Acoustic Research et JBL aux USA, B&W et Celestion au Royaume—Uni ou encore en France Elipson et Cabasse défendent leur pré carré. Les grands constructeurs largement distribués, Akai, Matsushita, Sony, Pioneer et autres Trio sont plus des spécialistes de l’électronique que de l’acoustique et, on l’a vu avec Scott, l’électronicien n’est pas le mieux placé pour concurrencer les spécialistes locaux de chaque marché. Lire la suite

La pomme de Newton

Dansnewton l’imaginaire collectif, les grandes découvertes, celles qui ont donné lieu à la création d’une branche nouvelle dans les sciences, sont souvent liées à un événement anecdotique. C’est le caractère proprement génial de l’inventeur qui transforme cette expérience somme toute banale en une découverte majeure.  Qui d’autre que Newton aurait découvert la gravité en faisant la sieste sous un pommier ? Qui d’autre qu’Henri Becquerel aurait osé justifier  auprès de sa femme Louise la présence de photos dénudées de la jeune top modèle polonaise Marie Sklodowska sur son smartphone par l’exposition inopportune  de celui-ci aux sels d’uranium (1)  ? Lire la suite

F**k off hifi – Sleaford Mods Chubbed Up + – Ipecac IPC 162

cover Sleaford mobsLa musique c’est comme la haute-fidélité. On peut par exemple écouter un quatuor de Schubert sur une platine Verdier à entrainement par fil accompagnée par un ensemble Accuphase à l’épaisse façade finement anodisée. Tout cela est indispensable pour mettre en valeur la transparence sonore d’une paire de Martin Logan… Vous reprendrez bien une coupette de Jacqueson 733 pour accompagner ? Lire la suite

Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark

vox2500bbbDe temps en temps, il peut nous arriver de nous prendre pour Élise Lucet et de dénoncer des pratiques commerciales scandaleuses. Parmi celles-ci, il en est une qui consiste à vendre un produit incomplet pour pouvoir ajouter à l’achat initial la vente d’un correctif ou d’une option qui permettra au consommateur de profiter pleinement de son achat. On pourrait multiplier à l’envie les exemples de ce comportement pour le moins douteux. Cette pratique est même devenue tellement répandue que le consommateur ne s’offusque même plus de systématiquement devoir compléter son achat de départ. Ce sont les voitures vendues blanches pour lesquelles il faut rallonger les 1000 euros de l’option peinture métallisée pour avoir une autre couleur ou l’OS d’ordinateur auquel on rajoutera l’antivirus et le firewall. Le marché de l’audio n’est pas épargné par ces pratiques et l’audiophile est souvent contraint de compléter le superbe nouvel amplificateur qu’il vient d’acheter par quantité d’accessoires indispensables au bon fonctionnement  comme des câbles bien sûr mais aussi fusibles audiophiles, tubes de meilleure qualité ou autres gadgets permettant de le protéger du rayonnement électromagnétique. Lire la suite