Les vertus du mercato : Pioneer HPM-100

Dans les années 70, les commentateurs se posent la question de la crédibilité des enceintes de marque japonaise. Elles auraient la réputation de ne pas convenir aux oreilles occidentales. Avec du recul, on peut penser que cette désaffection pour les enceintes nippones tient plus à la méconnaissance. En effet, à une époque où le prix du transport n’était pas aussi négligeable que de nos jours, le marché des enceintes, forcément encombrantes,  semble beaucoup plus local que celui des électroniques et les champions nationaux de l’acoustique que sont Acoustic Research et JBL aux USA, B&W et Celestion au Royaume—Uni ou encore en France Elipson et Cabasse défendent leur pré carré. Les grands constructeurs largement distribués, Akai, Matsushita, Sony, Pioneer et autres Trio sont plus des spécialistes de l’électronique que de l’acoustique et, on l’a vu avec Scott, l’électronicien n’est pas le mieux placé pour concurrencer les spécialistes locaux de chaque marché. Lire la suite

La pomme de Newton

Dansnewton l’imaginaire collectif, les grandes découvertes, celles qui ont donné lieu à la création d’une branche nouvelle dans les sciences, sont souvent liées à un événement anecdotique. C’est le caractère proprement génial de l’inventeur qui transforme cette expérience somme toute banale en une découverte majeure.  Qui d’autre que Newton aurait découvert la gravité en faisant la sieste sous un pommier ? Qui d’autre qu’Henri Becquerel aurait osé justifier  auprès de sa femme Louise la présence de photos dénudées de la jeune top modèle polonaise Marie Sklodowska sur son smartphone par l’exposition inopportune  de celui-ci aux sels d’uranium (1)  ? Lire la suite

F**k off hifi – Sleaford Mods Chubbed Up + – Ipecac IPC 162

cover Sleaford mobsLa musique c’est comme la haute-fidélité. On peut par exemple écouter un quatuor de Schubert sur une platine Verdier à entrainement par fil accompagnée par un ensemble Accuphase à l’épaisse façade finement anodisée. Tout cela est indispensable pour mettre en valeur la transparence sonore d’une paire de Martin Logan… Vous reprendrez bien une coupette de Jacqueson 733 pour accompagner ? Lire la suite

Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark

vox2500bbbDe temps en temps, il peut nous arriver de nous prendre pour Élise Lucet et de dénoncer des pratiques commerciales scandaleuses. Parmi celles-ci, il en est une qui consiste à vendre un produit incomplet pour pouvoir ajouter à l’achat initial la vente d’un correctif ou d’une option qui permettra au consommateur de profiter pleinement de son achat. On pourrait multiplier à l’envie les exemples de ce comportement pour le moins douteux. Cette pratique est même devenue tellement répandue que le consommateur ne s’offusque même plus de systématiquement devoir compléter son achat de départ. Ce sont les voitures vendues blanches pour lesquelles il faut rallonger les 1000 euros de l’option peinture métallisée pour avoir une autre couleur ou l’OS d’ordinateur auquel on rajoutera l’antivirus et le firewall. Le marché de l’audio n’est pas épargné par ces pratiques et l’audiophile est souvent contraint de compléter le superbe nouvel amplificateur qu’il vient d’acheter par quantité d’accessoires indispensables au bon fonctionnement  comme des câbles bien sûr mais aussi fusibles audiophiles, tubes de meilleure qualité ou autres gadgets permettant de le protéger du rayonnement électromagnétique. Lire la suite

SoundPax : Les enceintes de Linda de Suza

Pour réaliser des haut-parleurs il y a deux écoles : les enceintes, sortes de boîtes plus ou moins fermées qui contiennent des haut-parleurs le plus souvent électrodynamiques, et les panneaux qui sont des surfaces vibrantes, en général maintenues sur la périphérie par un cadre. Cette solution peut paraître séduisante pour éviter les colorations qui seraient créées par la fameuse boîte. Les panneaux eurent d’ailleurs un certain succès dans les années 1980-1990 avec des marques comme Magnepan, Martin Logan, Apogee et bien sûr Quad. Cependant, le rayonnement en dipôle de ces haut-parleurs rend leur positionnement délicat et ils sont semble-t-il moins répandus de nos jours.
Lire la suite

Les vertus de l’entraînement

training

Un audiophile à l’entraînement. On lit sur son visage la concentration nécessaire pour identifier le son diffusé par le casque.

On a déjà vu comment l’audiophile, tel un athlète de haut niveau, se doit d’avoir une hygiène alimentaire parfaite.
Mail il ne faut pas pour autant délaisser l’entraînement. C’est au prix d’un effort quotidien que l’homme (ou la femme) ordinaire se forgera le physique avantageux qui outre des abdominaux en tablette de chocolat, donne cette merveilleuse teinte dorée aux oreilles. Et comme tout sportif de haut niveau, l’audiophile a besoin d’un coach pour gérer son planning d’entrainement et lui prodiguer conseil et encouragement.  Malheureusement, tous les audiophiles ne vivent pas à côté d’un auditorium dont les avenants revendeurs sont à sa disposition pour lui ouvrir les portes de leur salle d’écoute et lui donner des conseils désintéressés. Lire la suite

Sex, Drugs, Rock’n’Roll and Vintage Gear

bureauLe progrès technologique agit considérablement sur nos habitudes de consommation. Quand ces progrès apportent un avantage pour l’utilisateur, le retour en arrière est difficile. Par exemple, il est pénible, voire masochiste, de regarder un programme audiovisuel sur une vieille télévision de 60 cm de diagonale dont la définition de 768×576 pixels fait pâle figure devant les 3840×2160 pixels qui s’étalent sur les 160cm de  diagonale d’un téléviseur moderne. Sans parler du supplice visuel et auditif de la cassette VHS comparée à un blu-ray ou à NetFlix. Mais dans le domaine de l’audio, a-t-on vu de tels progrès ? Sans doute pas et on peut éprouver un grand plaisir à l’écoute d’un vinyle sur une bonne chaîne des années 60 ou 70. Lire la suite