Steampunk

La haute fidélité, et en particulier la « haute-fidélité d’exception » (1) est riche d’une variété de style tout à fait étonnante. On trouve par exemple les styles :

Classique

Pioneer Exclusive La touche classique

Pioneer Exclusive
La touche classique

Lire la suite

Un TTAward® pour l’enceinte Bose® 901®

Sur le marché des produits « brun » la durée de vie des produits est fortement réduite par un consommateur à la recherche permanente de nouveauté. Quand les gammes se renouvèlent tous les ans, c’est chaque fois une surprise de découvrir que des appareils sont en production continue depuis des lustres. Par contre, conformément à la règle audiophile n°3bis, il n’est guère étonnant que ce soit dans le domaine le moins important pour le résultat auditif, c’est à-dire les transducteurs, que ces produits sont les plus nombreux. On pourra citer par exemple les cellules SPU ou DL103 ainsi que l’enceinte Klipschorn, produits dont la grande qualité originelle a permis de traverser les ans. Lire la suite

La Moustache bien centrée : Nakamichi TX 1000

Chez Nakamichi, le 1000 est la référence des appareils réellement exceptionnels. ll ne sera porté que cinq fois (1) dans l’histoire de la marque.

Le premier produit qui porta cette référence fut en 1972 la platine cassette 1000 Tri-Tracer. Avec ses trois moteurs et ses trois têtes comme les magnétophones à bobines, cette platine révolutionna l’enregistrement magnétique en établissant pour la première fois la crédibilité de la cassette comme support haute-fidélité et la marque Nakamichi comme le champion de cette technologie. Lire la suite

Le casque Jeckin Float : flotte ou flop ?

Le casque est un domaine assez controversé de la hifi. Pour les audiophiles purs et durs un tel objet ne peut, par son principe même, permettre d’avoir une image sonore réaliste. Et en effet, sauf dans le cas d’enregistrements réalisés spécifiquement pour l’écoute au casque avec une tête artificielle, on a en général l’impression d’avoir l’orchestre au milieu du crâne. Lire la suite

Les moustaches de Plekzy-Gladz : Le préamplificateur Apt Holman

Certains ingénieurs comme Bob Carver et Nelson Pass, ont leurs noms intimement liés à l’histoire de la haute-fidélité et nombreux sont les appareils, depuis leur début (respectivement chez Phase Linear et Threshold) sur lesquels ces brillants concepteurs ont laissé leur marque (voir leur Marque).

Moins connu est Tomlinson Holman, auteur avec la société Apt Corporation du préamplificateur Apt Holman.

Holman commence sa carrière chez Advent sous la houlette d’Henry Kloss. En 1977, il crée Apt Corporation pour réaliser des produits entièrement de sa conception. Le premier sera donc le fameux Apt Holman. Lire la suite

Le lecteur CD des Mad Men : Forsell Air Reference CD Transport

Dans la vraie vie, Don Drapper, le flamboyant héros de Mad Men est inspiré (entre autres) de Rosser Reeves l’inventeur du concept marketing d’USP (Unique Selling Proposition). Ce concept propose qu’en matière de marketing et de publicité, il faut mettre en avant une caractéristique du produit (la promesse) qui doit être à la fois différenciante  (les concurrents ne la proposent pas) et unique afin de ne pas rendre le message confus.

Une platine, un moteur ,de électrotechnique de contrôle, des pompes, des tuyau et des câbles : l'Air Force One

Une platine, un moteur, de l’électronique de contrôle, des pompes, des tuyaux et des câbles : l’Air Force One

Par exemple, Colgate donne une haleine fraiche, Émail diamant rend les dents blanches mais aucun des deux n’est anti-tartre (au moins dans le message).

Bien utilisé, l’USP fini par rendre le produit et la promesse équivalents dans la tête du consommateur. Par exemple, les aspirateurs Dyson sont parfaitement identifiés aux aspirateurs sans sac. Cette identification peut être si forte que la marque peut même bénéficier de toute publicité d’un concurrent qui mettrait en avant la même caractéristique. Lire la suite

Peter « doublevé » Belt (2ème partie)

Prince_Albert_II

Peter Belt lors de son intronisation au High-Fidelity Hall of Fame

Après un article précèdent plutôt consacré à l’histoire de Peter Belt et de PWB electronics, il est temps de mettre en œuvre les préceptes Beltiens afin de clore définitivement le procès injustement mené contre Peter Belt.

Dans un premier temps nous allons vous proposer de reproduire, dans un contexte scientifique contrôlé, la célèbre expérience du portrait. Pour les lecteurs non anglophones ou pour ceux qui n’ont pas pu lire ce document auquel nous faisions référence dans la première partie, en voici une brève synthèse : la reproduction sonore d’un système haute-fidélité est grandement améliorée quand on place au congélateur deux portraits photographiques de la même personne pris à plusieurs années d’intervalle.

La place nous manque pour développer les concepts scientifiques sous-jacents aussi passerons nous directement à l’expérimentation. Lire la suite

Peter « double you » Belt (1ère partie)

Après l’hommage rendu à Tryphon Tournesol, c’est par un juste retour des choses que Tryphonblog entame sa rubrique « Le pendule de Tryphon » par un article sur Peter Belt. Cela n’est pas choisir la facilité tant l’homme est grand et l’œuvre immense. Que n’a t’on pas écrit sur Peter Belt, tout, dans la même excellente revue scientifique le contraire de tout et même l’inverse. Lire la suite

Hermine – The World On My Plates – Crammed Discs CRAM 019

hermineMême dans la maison la mieux tenue d’un audiophile , il y a deux endroits qui attirent inévitablement la poussière : le dessous des lits et la surface des vinyles. L’audiophile et sa femme de ménage ont donc les mêmes préoccupations ;  ils passent leur vie à combattre la poussière et les salissures. Le manque de temps ne me permet pas de m’étendre longuement sur le lit et le manque de place dans ce blog de se pencher sur les dessous de l’affaire aussi  nous contenterons nous d’examiner le cas des vinyles. Lire la suite

oreloB – Tacet L 207

02071Le stockage d’information sur un support en rotation pose de multiples problèmes dont l’un est lié à la diminution de la longueur de la piste quand on s’approche du centre. Pour gérer ce simple problème géométrique, plusieurs solutions ont été mises en œuvre.

Les disques optiques (CD) utilisent en général une vitesse linéaire constante permettant une densité homogène des informations sur le support. Cela entraine par contre une certaine complexité car il faut avoir une vitesse angulaire variable, asservie plus ou moins directement à l’éloignement de la piste par rapport au centre de rotation. Lire la suite