Peter « doublevé » Belt (2ème partie)

Prince_Albert_II

Peter Belt lors de son intronisation au High-Fidelity Hall of Fame

Après un article précèdent plutôt consacré à l’histoire de Peter Belt et de PWB electronics, il est temps de mettre en œuvre les préceptes Beltiens afin de clore définitivement le procès injustement mené contre Peter Belt.

Dans un premier temps nous allons vous proposer de reproduire, dans un contexte scientifique contrôlé, la célèbre expérience du portrait. Pour les lecteurs non anglophones ou pour ceux qui n’ont pas pu lire ce document auquel nous faisions référence dans la première partie, en voici une brève synthèse : la reproduction sonore d’un système haute-fidélité est grandement améliorée quand on place au congélateur deux portraits photographiques de la même personne pris à plusieurs années d’intervalle.

La place nous manque pour développer les concepts scientifiques sous-jacents aussi passerons nous directement à l’expérimentation.

Matériel nécessaire :

  1. Une chaîne haute-fidélité (évidemment) et au moins un disque – la plupart des audiophiles en possèdent quelques uns.
  2. Deux portraits photographiques, de préférence argentiques, de la personne de votre choix.  Le premier sera le plus ancien possible et le second récent. Deux photos de vous-même ou de l’un de vos proches, l’une enfant l’autre contemporaine conviendront parfaitement.
  3. Deux exemplaires d’un numéro récent de «Point de Vue».
  4. Un congélateur ou un réfrigérateur disposant d’un compartiment freezer.

Mode opératoire :

  • Confiez à une tierce personne, les deux photos et deux portraits identiques du Prince Albert de Monaco découpés dans « Point de Vue ». Demander à cette personne de mettre dans des enveloppes opaques ces portraits et d’identifier chaque paire d’enveloppes (les deux photos et les deux portraits de S.A.S. Albert qui serviront de référence) par un signe, par exemple paire A et paire B. Récupérez les enveloppes et placez les dans quatre sacs congélation étanches.
  • Demandez à vos voisins de vider leur congélateur  et de le débrancher. Cette précaution élémentaire est indispensable. Elle a souvent été négligée par les critiques de Peter Belt dépourvus de toute sensibilité scientifique. Il est cependant évident qu’à votre insu et sans penser à mal  vos voisins vont  mettre ou retirer des photos de leur congélateur et ainsi certainement  fausser l’expérience.  En cas de réticence ou d’incompréhension de vos voisins, n’hésitez pas à leur parler de Peter Belt et montrez leur cet article du Tryphonblog. Vos relations de voisinage n’en seront que meilleures. Profitez-en pour leur demander de débrancher également leur réfrigérateur, on n’est jamais trop prudent.
  • Faites vous aider (un conjoint, un ami) par quelqu’un qui jouera le rôle d’assistant et mettra alternativement  les paires d’enveloppes dans votre congélateur. Prenez des notes sur vos impressions d’écoute. Cette expérience ainsi réalisée en double aveugle satisfait aux plus hauts standards méthodologiques.

A la fin de votre séance d’écoute, ouvrez les enveloppes et rapprochez-les de vos résultats d’écoute.  Les commentaires de ce billet vous sont bien sûr ouverts pour relater vos observations ,

La seconde expérience que nous vous proposons est encore plus étonnante et vous pouvez la réaliser immédiatement chez vous sans aucune préparation.

pwb1Pour ce faire nous avons sorti des collections de Moulinsart, un couvre CD PWB. Il s’agit d’un simple disque transparent sur lequel sont disposés de manière régulière des disques bleus et des couronnes jaunes. Sur un côté apparaît sur fond de message morphique, le signe cabalistique qui éloigne les forces du mal entourant le logo PWB.

Avant d’aller plus loin un petit rappel des théories de Belt (forcement très simplifié car même Tryphon Tournesol ne peut espérer saisir toute la profondeur de ces théories). Disons en gros que notre environnement immédiat est perturbé par les appareils technologiques (CD, lecteur CD, amplificateur, enceinte) et que ces perturbations nous empêchent de profiter pleinement de la musique. Les produits PWB sont conçus pour capter et éliminer ces perturbations afin de nous permettre  de retrouver une écoute sereine.

L’écoute comparative porte sur la troisième plage du disque test de la NRDS de janvier 1996, l’ouverture d‘Il Signor Bruschino de Rossini. Lors de cette audition, nous notons une amélioration très nette de l’écoute lors de l’utilisation du disque PWB.

Simultanément, le flux numérique S/PDIF est capté directement depuis la sortie du lecteur (Teac/Esoteric DV50) vers l’entrée numérique d’un PC à l’aide d’une carte son adaptée. Ce sont les deux extraits que vous trouverez en téléchargement ci-dessous.

Prêt pour une grande claque auditive ?

Prêt pour une grande claque auditive ?

Extrait sans le disque PWB

Extrait avec le disque PWB

Entendez-vous une différence ?  Probablement pas.  Les plus informaticiens des lecteurs pourront même réaliser une comparaison  binaire de ces fichiers qui ne devrait pas révéler de différence sensible.

Ainsi, l’amélioration que nous avons perçue à l’écoute initiale est donc bien liée à la présence physique du disque PWD dans la platine Teac au moment de la lecture  et à sa capacité à capter les perturbations et non pas à une quelconque modification du flux numérique. CQFD.

Advertisements

4 réflexions sur “Peter « doublevé » Belt (2ème partie)

  1. N’ayant pas pu detecter une différence entre les 2 extraits, j’ai fait l’experience de mettre mon PC au congelo, et j’ai constaté une grande différence dans la qualité du son! Il semble que ça pourrait être fonction de la durée de congélation. Comme il ne faut jamais re-congeler un produit après décongélation, je ne pourrais pas refaire l’experience.

    J'aime

    • Cher Salem,
      Merci de ton intérêt pour Peter Belt.
      Tu peux refaire l’expérience, à condition de faire cuire le PC avant de le recongeler. Par exemple, deux heures au four à 220° devraient suffire.
      Bien à toi.
      Tryphon

      J'aime

  2. Pingback: La haute-fidélité selon Elon Musk | Tryphonblog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s