Peter « double you » Belt (1ère partie)

Après l’hommage rendu à Tryphon Tournesol, c’est par un juste retour des choses que Tryphonblog entame sa rubrique « Le pendule de Tryphon » par un article sur Peter Belt. Cela n’est pas choisir la facilité tant l’homme est grand et l’œuvre immense. Que n’a t’on pas écrit sur Peter Belt, tout, dans la même excellente revue scientifique le contraire de tout et même l’inverse.

Un des aspects les moins documenté de la carrière de Peter Belt est probablement ses débuts et sa rencontre avec Reginald Suspenders. Fans des Pixies, les deux hommes se rencontrent à la sortie d’un concert et ne tardent pas à se trouver de nombreux points communs. Tous deux dotés d’un solide bagage technique, Peter et Reginald sont persuadés que les appareils audio disponibles sur le marché sont de piètre qualité et qu’il peuvent faire beaucoup mieux. Ils fondent en 1962 la Belt & Suspenders Ltd.

Le fameux Spiratube de PWB. Bientôt un test comparatif avec la Gaine Secteur Anti MIS de OSH ?

Le fameux Spiratube de PWB. Bientôt un test comparatif avec la Gaine Secteur Anti MIS de OSH ?

Leur premier produit est un tourne disque révolutionnaire à transmission par courroie. Une simple recherche Google de « belt suspenders turntable » montre à quel point l’invention des deux hommes a eu un impact durable sur les platines. Hélas, mal conseillé par leur avocat, ils ne déposent pas de brevet et de nombreuses marques comme Acoustic Research, Thorens, Linn… copient impunément cette technologie. Trop chères les platines Belt & Suspenders se vendent mal et c’est la faillite.

Reginald Suspenders ne le supporte pas et se suicidera peu après en assistant à tous les concerts de Céline Dion à Las Vegas. Peter Belt sombre dans une profonde dépression dont il n’émergera que dans les années 1980 pour fonder PWB Electronics. La suite est Histoire.

Tout juste indiqueront nous à nos lecteur anglophones cette page qui révèle toute la profondeur des théories de Peter Belt. Mais Tryphonblog doit plus à ses lecteurs que de raconter l’histoire. Nous allons rendre accessible l’expérience des produits PWB et même démontrer scientifiquement l’exactitude des théories de Peter Belt. C’est ce que nous verrons très prochainement dans la seconde partie de cet article.

Pour aller plus loin : http://pwbelectronics.co.uk

Publicités

4 réflexions sur “Peter « double you » Belt (1ère partie)

  1. Pingback: Peter « doublevé  Belt (2ème partie) | «Tryphonblog

  2. Pingback: Complètement Stone | Tryphonblog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s