Coming-out (2ème partie)

Note : Si vous n’avez pas lu la première partie, il est préférable de le faire avant de continuer.

Afin d’illustrer le chapitre précédent et d’aider le lecteur dans sa propre évaluation de son degré d’audiophilie, nous allons étudier un cas réel.

Comparons deux systèmes, disons un système d’un hobbyiste investi dans la reproduction sonore et le système de la même personne après sa révélation audiophilique. Afin d’être encore plus pratique, nous allons proposer un système de notation par point qui permettra à chacun de s’autoévaluer.

chaine

Système A :

  • Source : tourne disque à entrainement directe (-30 points). Malus pour absence de panachage des marques platine/bras/cellule : -20 points.
  • Amplification : Transistor (0 point), amplification en classe D (-100 points), puissance 1000w par canal (-1 point par tranche de 10w au dessus de 10 : -99 points).
  • Haut-parleurs : Bass reflex (-30 points), plus de deux voies (sauf pavillon et chambre de compression) -10 points par voie. Malus pour une voie comportant plus d’un transducteur -10 points).

Système B (audiophile) :

  • Source : tourne disque à galet (+20 point) Bonus marque Thorens +20 points.
    pour rappel EMT +30 pts, Garrard +10 pts , Lenco +5 pts

    Une Thorens de bonne facture posé sur une daube à entrainement direct.

    Une Thorens de bonne facture posée sur une daube à entrainement direct.

  • Amplification à tube (+20pts), 3,5w/ch (+0).

    Des commandes minimalistes dans l'esprit du fil droit avec du gain.

    Des commandes minimalistes dans l’esprit du fil droit avec du gain.

  • Enceintes: Réalisation DIY (+20pts), large bande (+20pts), TQWT (+10pts).
    pour rappel pavillon (+50), baffle plan (+20), close (-10), bass reflex (-30)
    Bonus marque haut-parleur « Altec » +10pts.
Le choc des cultures : un produit amoureusement mis au point face à un prtoduit de la grande industrie.

Le choc des cultures : un produit amoureusement mis au point face à un produit de la grande industrie.

Cela donne donc un total pour le système A de -299 points, très en dessous de la « haute fidélité » et pour le système B de 110 points , déjà sérieusement dans le domaine de l’audiophilie.

Une pièce de monnaie permet d'éviter que les pointes marquent les surfaces.

pièce Une pièce de monnaie permet d’éviter que les pointes marquent les surfaces. La double interface métal/métal de la pièce de 20 francs procure un gain sonore évident. Elle est très recherchée par les audiophiles chez les numismates.

Les module OSH sur les enceintes, témoin d'une mise au point rigoureuse du système.

Les module OSH sur les enceintes, témoins d’une mise au point rigoureuse du système.

Nul doute que l’écoute (menée objectivement et sans préjugé) montrera immédiatement la supériorité du système B sur le système A.

C’est ce que nous verrons dans le chapitre trois.

Publicités

Une réflexion sur “Coming-out (2ème partie)

  1. Pingback: Coming-out (3ème partie) | Tryphonblog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s