Audiophiles de bonne compagnie : The Dead South – Good Company – DevilDuck Records DDUCK058

On a récemment eu l’occasion de s’intéresser à la musique country – ou plus précisément au bluegrass – par le biais un peu parodique de Gangstagrass.  Nous allons poursuivre aujourd’hui cette exploration avec le groupe The Dead South.

Au premier abord, ce quatuor à cordes nous présente une forme classique du bluegrass. Banjo en picking et mandoline sont joués par des hommes en costume noir et chemise blanche portant bretelles, bolo et lavallière. Les thèmes des chansons sont à l’unisson et il est bien sûr question de mort, d’armes et de femme (et quelquefois de tout cela ensemble). Mais ce classicisme est de façade car The Dead South (qui en l’occurrence vient du « North » : Regina dans le Saskatchewan) abandonne la stridence du violon et du dobro pour une sonorité plus sèche venant peut-être des origines punk-rock des membres du groupe. Il y a ce qu’il faut de second degré dans cette démarche pour rendre cette musique sympathique. En effet, si la violence est omniprésente dans les paroles, on est plus proche de Sergio Leone et de Quentin Tarantino que de Sam Peckinpah ou pour rester dans le domaine musical, du grand guignol du metal que du rap des quartiers.

Lady killed a man today
Someone out o’ the way
Didn’t know what to do or what to say
And she ran, oh as fast as she can
To the nearest garbage
Where she threw his body in with a plastic bag
Covered up the rancid smell and decay of her man
Oh, what a tragic plan
(Miss Mary sur l’album Illusion and Doubt)

Mais cela serait secondaire si il n’y avait à la base une qualité poétique dans les textes et une qualité mélodique certaines. Danny Kenyon (violoncelle), Scott Pringle (mandoline), Nate Hilts (guitare et chant) et Colton Crawford (banjo) déploient, sur scène surtout, une énergie et un engagement fort réjouissants.  La voix de baryton de Nate Hilts, nasillarde et râpeuse à souhait, ajoute encore à la présence musicale du groupe.

The Dead South ont publié deux albums aussi excellents l’un que l’autre : Bad company et Illusion and Doubt qui sont chaudement recommandés par Tryphonblog. Et surtout The Dead South seront en concert, le 31 mars près de chez nous a Saint-Nicolas et le 11 avril au Trianon à Paris. Nous y serons bien sûr pour taper du pied et claquer des doigts.

Pour ceux qui ne pourront pas s’y rendre, You Tube organise une séance de rattrapage, à commencer par l’incontournable  In Hell I’ll Be In Good Company – 110 millions de vues quand même.

Conseil de dégustation :

Pour ce groupe canadien qui célèbre les valeurs traditionnelles, rien de mieux qu’une platine canadienne qui exhalte la beauté du travail artisanal : une Pure  Fidelity Eclipse. Réalisée à la demande par John Stratton à Vancouver, les platines Pure Fidelity sont de splendides objets dont la finition – parfaite – est réalisée aux choix du client. Aucun gadget excentrique, juste la bonne alimentation (séparée)- d’un bon vieux moteur AC 12v qui fait tourner un bon gros plateau en aluminium et polyoxyméthylène.

Le travail d’ébénisterie est superbe.

Dérogeons à nos habitudes, et donnons également un conseil pour les enceintes. Des B&W 802N comme celles du Petit Salon de Moulinsart seront idéales, et ce d’autant plus que ce sont celles utilisées par Total Sonic Media en charge du mastering de Good Company ! On saluera aussi le bon goût du propriétaire du studio, Steve Berson, pour son magnétophone de mastering, un rare MCI JH-110M disc mastering reproducer dont le tortueux chemin de bande permet de régler la latence entre les deux têtes de lecture, celle de contrôle de déplacement du burin et celle de l’audio.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s