Le salon du câble 2016

Le week-end du 26 et 27 novembre se tenait le traditionnel salon du câble audio organisé par la revue Haute-fidélité.

cable-sine
Même si on constate toujours des avancées audibles, il faut quand même déplorer une relative stagnation des progrès technologiques. En effet, la perspective de pourvoir constituer une chaîne hifi uniquement avec des câbles et se passer définitivement des lecteurs, amplificateurs et autres enceintes dans une installation haute-fidélité est encore fort éloignée. Et même si les fabricants et vendeurs de câbles étaient très largement dominant sur ce salon, il restait encore des quelques représentants des électroniques et haut-parleurs, bien qu’effectivement très minoritaires.

Certains de ces derniers organisaient même des démonstrations pour tenter nous faire oublier que ces composants actifs sont les principaux créateurs de distorsions, surtout au regard de la quasi perfection atteinte par les meilleurs câbles.

cable-3
Parmi les moins mauvaises de ces démonstrations, nous en avons relevé trois assez éloquentes. Tout d’abord, B&W qui présentait les 800D3. Ces enceintes de très haute technologie atteignent un niveau qui nous fait presque penser que l’on a les oreilles directement branchées sur les câbles. Harman ensuite organisait une démonstration des électroniques Mark Levinson associées à des enceintes  JBL K2 S9900. Certes moins raffiné que le couple Classé /B&W, on retrouvait quand même un impact et une vivacité dans cet ensemble qui nous rappelait – en plus propre – les grandes années des moniteur JBL style 4343. Cela nous par ailleurs donné l’occasion de discuter avec le représentant d’Harman du récent rachat par Samsung. Même si ce rachat ne devrait pas être effectif avant le printemps 2017, les premières impressions vues de Northridge serait plutôt favorables.

cable-2
Enfin le produit à notre avis le plus intéressant était présenté par Hamy Sound avec les enceintes Zu Audio. Ces enceintes laissaient entendre des colorations et des distorsions d’un niveau si élevé qu’elles nous ont rappelé les très regrettées enceintes Rehdeko. C’est dire le haut niveau de atteint par ces chefs d’œuvre en provenance de Port Nawak dans l’Utah.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s