Make America Great Again

Il n’aura échappé à personne que les États-Unis subissent une grave crise industrielle. Des fleurons de l’industrie audio ont été rachetés par des groupes étrangers. Des marques aussi prestigieuses qu’Audio Research ou McIntosh sont passées sous pavillon japonais, puis italien pour finir dans les affres de la mondialisation financière habillement masquées par un nouveau nom évocateur « McIntosh Group » qui remplace le plus anonyme Fine Sounds Spa. Aujourd’hui c’est Harman International (surtout actif dans l’électronique embarquée auto mais propriétaire des marques JBL, Mark Levinson, Revel…) qui est racheté par Samsung.  En une période où les États-Unis se remettent en question, il est temps pour Tryphonblog d’afficher clairement ses opinions en rendant hommage à un homme né dans les années 40, au caractère fantasque, aux opinions provocatrices et au crâne bizarrement décoré. Un américain fier qui a osé afficher son slogan nationaliste sur les façades les plus rutilantes et prestigieuses. Un slogan qui sonne comme une claque pour les exportateurs asiatiques :

Great American Sound

jimbLes lecteurs de Tryphonblog auront reconnu ce personnage :  il s’agit évidemment de James Bongiorno, l’électronicien derrière nombre de réalisations remarquables et créateur de marques prestigieuses dont la plus emblématique est bien sur GAS, Great American Sound.

La carrière de James Bongiorno est une anthologie de marques aujourd’hui disparues mais qui ont marqué l’histoire de la haute-fidélité. On y retrouve Harman Kardon, Dynaco – créateur d’amplificateurs performants mais abordables – et Scientific Audio Electronics (SAE) qu’il quittera pour créer GAS.

gas_ampzilla_stereo_power_amplifierChez GAS, Bongiorno donnera libre cours autant à sa créativité sur les circuits électroniques qu’à son humour : le premier produit de GAS sera l’amplificateur Ampzilla, mot-valise entre amplifier et Godzilla. Un qualificatif tout à fait adéquat pour un amplificateur de puissance qui délivre 2X200W, ce qui n’est pas rien en 1974. Le petit frère de l’Ampzilla de 2x80W sera en fait son fils puisque Bongiono le nommera Son of Ampzilla.

b24eb7f62c34e80cd5f8cfacecf7913cCette distance et cette humilité sont plutôt rafraichissantes et trop rares dans un milieu audio prompt à nommer ses produits « Reference x » ou « Statement y ».

Suite à une  mésentente entre associés, Bongiorno quittera GAS pour créer Sumo où il appliquera les mêmes recettes : de la bonne grosse électronique puissante et pesante, sans que le marketing associé ne le soit lui (pesant).

sumo-0Malheureusement pour les États-Unis, Bongiorno décédera en 2013, sans avoir pu se présenter aux élections présidentielles 2016. Et sans même en avoir eu le désir, car la haute-fidélité, c’est quand même plus important et plus drôle que la politique. Toujours coiffé d’un chapeau, il ne lui manqué que la moustache pour atteindre le sommet de l’élégance masculine. Moustache, de Plekzy-Gladz, que nous lui accordons bien volontiers.

49-jim-bongiorno

Publicité pour GAS, NRDS 1978

Publicité pour GAS, NRDS 1978

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s