Le vu-mètre dans le rouge

DeconometerLa parution d’un nouveau titre dans la presse audio papier est bien sûr à saluer. Que le titre nous annonce un magazine « non conformiste » ne nous émoustille que plus. Le nom du magazine Vumètre – titré Vumetre (sic) au singulier – indique déjà le non conformiste à l’orthographe. Mais surtout est ce l’annonce de la promotion, à rebour de la tendance générale, du retour de la monophonie?

Non, point de monophonie mais un examen plus détaillé des protagonistes de ce magazine n’est pas loin de nous faire éclater de rire. Retrouver l’ineffable Laurent Thorin, ex Haute-Fidélité et Jean « le Pape de la Hifi depuis 40 ans» Hiraga comme chantre du « non conformisme » est assez impayable, enfin si, payable, 10€ l’exemplaire quand même.

Mais place à l’écoute, pardon la lecture, et de ce point de vue nous ne sommes pas déçus. Les quelques perles qui suivent vont nous montrer que le déconomètre est déjà bien bloqué dans la zone rouge.

On commence par un éditorial de Laurent Thorin : « Il n’y a malheureusement plus guère en France aujourd’hui de magazine papier référent en matière de hi-fi » Sympa pour les petits copains de Haute-Fidélité dont Laurent Thorin doit estimer que le niveau a bien baissé depuis qu’ils l’ont viré qu’ils se sont séparé à l’amiable.

Laurent Thorin poursuit par une profession de foi :« Avant tout, nous sommes journalistes. Notre mission est d’informer. Mais nous sommes également des chroniqueurs ; nous donnons notre avis. Dans la mesure du possible avec bienveillance, car le flinguage ne fait pas avancer les choses. Et après vingt-cinq années de presse hi-fi, je défie quiconque de me prouver le contraire. ». C’est sûr que l’industrie musicale en général et la haute-fidélité en particulier ont connu ces dernières décennies une croissance que même la Chine lui envie, grâce à 25 ans de conseil de Monsieur Thorin. Ce n’est pas non plus l’avis de J. Gordon Holt, éditeur historique de Stereophile qui doit bien avoir quelques idées en matière de presse hifi, quand il juge que la « bienveillance » à l’égard des charlatans a joué les fossoyeurs de l’industrie.

La mise en pratique de cette philosophie est immédiate pour la présentation du Aries Cerat Dac Kassandra ll : « …(il) se place dans la droite lignée des électroniques(…) de légende, et son prix en atteste : 18000€. Son distributeur français nous assure qu’il n’a jamais rien écouté d’aussi bon ». On n’en attendait pas moins de lui. Mais un doute me taraude : Je vois assez bien la bienveillance mais où sont le journaliste et le chroniqueur?

On arrive enfin à un véritable banc d’essai, celui du Furutech Nano Liquid. Ce produit est censé améliorer les contacts métal sur métal entre les connecteurs mâles et femelles. On est déjà soulagé de voir enfin un dispositif qui se base sur un principe physique solide, universellement reconnu. En l’absence de données publiées par Furutech, on échappe heureusement au « conformiste » qui serait de mesurer ces allégations avec un ohmmètre. On  se contente de constater une restitution « étonnamment plus naturelle » et l’accroissement net « des sensations de présence et de dynamique » apporté par ce produit.

Heureusement, on se reprend vite avec un article technique extrêmement fouillé sur le dac Meitner MA-1. On apprend notamment que cet appareil utilise les techniques propriétaires MFAST, MDAT, MDAC, MCLK, MMDR. Quand en savoir ce que cela recouvre, on cherche en vain. Enfin sauf pour la dernière , c’est Meitner Mort De Rire, à la lecture d’un tel vide éditorial. On passera rapidement sur les autres essais qui semblent sortir du même moule

Mais une revue fut-elle papier, ce doit d’avoir une présence sur le net. A cet effet, « nous avons créé un site Internet à l’interface considérablement simplifié ». Ce qui traduit en français donne à peu près « On n’avait pas les sous et on a fait un site indigent ».

Le coté pile de la revue, et l'autre coté,, également pile.

Le coté pile de la revue, et l’autre coté, également pile!

Un conseil pour finir. Quand vous attraper votre exemplaire de Vumètre, le bon sens c’est celui avec l’enceinte Franco Serbin sur le dessus. Ah, elle est aussi pleine page en quatrième de couverture ? Donc le bon sens c’est le côté où ce n’est pas une publicité. Ah les deux cotés ont été acheté ? Mais l’honneur est sauf, cela n’a rien à voir avec l’article dithyrambique de six pleines pages – quasiment le plus long –  dans la revue.

haddock rehumParmi ces 164 pages de publi-reportage on retiendra quand même un (1 !) article de fond sur les tubes, écrit par le Pape lui-même qu’on a connu en meilleure forme. Et aussi deux courtes chroniques sur sur le rhum – Archibald appréciera – et sur le WAF qui sont dans le plus pur esprit Tryphonblog, pour ne pas dire inspiré par Tryphonblog,

Le plus triste dans cette histoire, c’est que dans le faible espace médiatique disponible pour la presse audio, Vumètre occupe une partie qu’on aurait préféré occupée par un véritable magazine, objectif, didactique et sérieux qu’en à son contenu, si ce n’est dans sa forme.

Publicités

6 réflexions sur “Le vu-mètre dans le rouge

    • Ce monsieur à tout à fait raison .
      Je n ‘achetait plus  » prestige  » à l ‘époque à cause des fautes d’orthographes inaceptables qui plus est concernant des revues ( prétendément )  » prestige  » (mazette !..)
      Bref ces gens ces gens là ce moquent du monde.
      Cette époque est révolue… la preuve…

      Aimé par 1 personne

      • Pourquoi user tant d ‘encre en invectives et perdre son temps
        Quand on a des oreilles, que l’on va au concert fréquemment et qu’on ne se limite pas à être audiophile, en comparant dans les auditoriums avec ce qui est écrit, on passe à autre chose et on renonce à l’achat. Quand ils verront les ventes baisser ils comprendront. Le magazine est de belle qualité mais les contenus discutables, et quant à y faire une rubrique oenologique, ce n’est pas ce qu’on vient chercher là. Arrêtons avant cauchemard en cuisine

        J'aime

  1. Critiquer, c’est bien et parfois constructif… Mais avoir les couilles pour lancer un magazine par les temps actuelx est un vrai chalenge !!! Alors un peu de respect pour M. Thorin et son équipe qui ne se contentent pas de gérer un blog sur internet dont l’investissement financier ne doit pas dépasser quelques dizaines d’euros !!! Montez votre propre magazine au lieu de baver sur les gens qui osent !.. Promis, je m’abonne dès votre premier numéro.

    J'aime

  2. Pauvre Tryphon…

    Quand vous saurez écrire correctement un article en bon français (mon Dieu, cette collection de fautes !), il se pourrait que des personnes s’intéressent alors à vos pitoyables états d’âme. Il se pourrait…

    Allez, au boulot !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s