Un témoignage poignant

Cher Monsieur Tryphon,

Permettez-moi de vous écrire pour vous faire part de mon désespoir et vous demander de l’aide.
Mon mari souffre depuis quelques années d’une maladie que vous devez bien connaître, un psoriasis emendum audiophilis (PEA). Nous avons consulté de nombreux spécialistes et leurs pronostics sur les espoirs de guérison furent malheureusement très réservés. Je suis très attachée à mon mari et j’ai appris à vivre avec ce handicap. J’ai supporté ses achats compulsifs de matériels audiophiles aussi divers que variés. Bien sûr, j’ai pleuré quand il a dépensé une bonne partie de notre épargne retraite pour recâbler sa chaîne avec des câbles Crystal (des « Reference » et « Absolute dream », je crois). J’ai su m’adapter quand il a envoyé le réfrigérateur aux encombrants sous prétexte que ce dernier parasitait le réseau électrique domestique et dégradait le son. J’ai consolé notre fils lorsque mon mari a vendu sur le bon coin la montre suisse que lui avait offerte son grand-oncle Anatole pour s’acheter un palet presseur Dalby. Mais j’ai supporté tout cela car je l’aime et je sais que cette maladie est grave.Malheureusement, il y a quelques semaines mon mari est tombé sur ce site. Depuis, on peut sans doute dire qu’il est guéri de son PEA. Mais c’est hélas pour tomber dans une profonde dépression. Il n’écoute plus sa chaîne qui lui a (oserais –je dire nous ?) tant coûté. Il reste prostré dans le salon à regarder TF1 et en particulier « Secret story » et « Qui veut gagner des millions ». Il s’accable de reproches pour avoir ruiné notre famille à la recherche de chimère. Certes, le psoriasis emendum audiophilis est une maladie terrible mais la situation actuelle est bien pire. Je ne sais plus quoi faire. J’ai tenté de lui redonner le sourire en achetant à prix d’or un pressage original du Lieutenant Kije chez RCA living stereo. Je lui ai même lu la liste des « Stereophile recommended components » simplement vêtue d’une nuisette transparente, mais tout cela fut sans effet.

Je sais aussi qu’il a souvent trouvé dans votre blog un grand réconfort. Il y a découvert qu’il n’était pas le seul et que d’autres sont affectés de cette maladie. Je n’ai plus de solution. Je n’en peux plus. Aidez moi s’il vous plaît monsieur Tryphon.

Bien à vous.

Mme LXXXXX

Chère madame Lampion.

Je me permets de publier votre lettre sur Tryphonblog, après bien sûr avoir masqué votre nom pour préserver votre anonymat, car la situation qu’elle décrit me semble d’intérêt général et concerne d’autres lecteurs, qui sans être dans le même état de désespoir que votre cher époux sont eux aussi très affectés.

Votre histoire personnelle met en lumière, un des grand maux de notre époque, je veux parler bien sûr des dangers d’internet. C’est un lieu sans foi ni loi où se propagent des fausses nouvelles, des théories objectivistes sans fondement et des rumeurs délétères. Les enfants n’en sont pas les seules victimes, et certaines personnes, par exemple celles affaiblies par une maladie telle que le psoriasis emendum audiophilis (1) peuvent aussi en souffrir. Outre le site dont vous parlez on y trouve des documents révisionnistes abjects, et même des vidéos d’une violence inouïe.

Sachez d’abord que je compatis énormément à votre douleur. Mais je sais que ma compassion est de bien peu de réconfort et que vous attendez plus de moi. Vous comprendrez cependant que je ne suis pas médecin et que je ne peux vous donner que des conseils généraux.

Je me dois de vous avertir que la phase de reconstruction, si elle est possible, sera longue et coûteuse. Ensuite, il faut comprendre qu’une approche trop brutale comme vous l’avez constaté ne saurait être efficace. De même, il me paraît prématuré de passer directement à une phase médicamenteuse à base d’OSH, qui dans l’état de votre mari ne serait pas efficace.

Il convient de prendre immédiatement quelques mesures pour éviter que l’état de votre mari ne s’aggrave. Un contrôle strict des accès internet de votre mari me semble indispensable et je vous recommande de mettre en place un contrôle parental qui limitera les accès à des sites inoffensifs d’un point de vue audiophile tels que MyTF1.fr (que votre mari semble affectionner), Lequipe.fr, AuFeminin.com, Pornhub.com…Mais il est crucial  d’interdire des sites subversifs tels que Wikipedia, Hydrogenaudio ou Jipihorn’s blog. Il est également très important  de faire disparaître au plus vite de votre intérieur toutes traces de l’addiction de votre mari. Le bon coin saura vous aider dans cette démarche. Ou mieux, contactez moi par message personnel avec la liste précise de votre matériel et son état, je suis prêt à me déplacer gratuitement pour vous en débarrasser.

Une première étape serait selon moi de commencer par expliquer à votre mari que ses décisions furent sages et pleines de bon sens. Les marchés financiers ne sont pas sûrs et c’est en bon père de famille qu’il a choisi des placements en or et en argent, furent ils sous forme de câbles. Qu’a donc besoin votre fils d’une montre de luxe alors que n’importe quel smartphone donne l’heure ? N’est-il pas plus sain de passer tous les jours chez le boucher et le primeur plutôt que de faire confiance à un réfrigérateur à l’hygiène douteuse ?

Ensuite, s’agissant d’une forme d’intoxication, je pense que l’usage d’un vomitif puissant serait utile. Le Dr Amar Bose en produit d’excellents comme par exemple celui-ci ou celui-là. Si les fonctions auditives de votre mari n’ont pas été affectées par sa dépression, cela devrait lui rendre l’écoute de toute musique assez insupportable.

Par la suite, je vous suggère d’acquérir « par hasard » – offert pourquoi pas par l’oncle Anatole qui m’a l’air assez à l’aise financièrement – une petite chaîne très musicale mais qui permettra une bonne évolution. Un ampli-tuner Nytech CTA 252, des enceintes ARC 202 et un lecteur CD Philips 723 feront l’affaire.

Cette première greffe audiophile permettra de véritablement appréhender les chances de guérison de votre mari.

Je vous souhaite bon courage, chère Madame, et recevez tous mes encouragements pour l’aide que vous apportez à votre mari.

Amicalement

Tryphon T.

(1) PEA, Également appelée « démangeaison acheteuse audiophile ».

Publicités

Une réflexion sur “Un témoignage poignant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s